Navigation
Référencement
Discord



 

Partagez | 
 

 Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

• Messages : 9
• Date d'inscription : 28/09/2018
• Age IRL : 18

Feuille de Personnage
Espèce: Dragonne de Lumière
Réputation: Citoyenne
Domaines de compétences: Lumière ; Son

MessageSujet: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   Lun 1 Oct - 22:28

Mon Personnage
Informations
Nom - Nakht.
Prénom - Gayst.
Surnom(s) - « Guérisseuse Errante ».
Âge - 124 ans.
Sexe - Femelle.
Espèce - Dragon de Lumière.
Groupe - Autres.
Lieu de résidence - Warfang.
Métier - Guérisseuse.
Signe(s) distinctif(s) - Elle possède une corne, semblable à celles des licornes, ainsi qu'une sphère de couleur changeante.
Famille - Aucune encore vivante.
Derrière l'écran
Ah mais vous me connaissez déjà, bande de patates ! \o/
Ceci dit, pour ceux dont c'est pas le cas... Bah je suis personne ! Sauf si les fous sont considérés comme quelqu'un, ahah 8D Nan, bon, un peu de sérieux ! Je plaisante, trop de sérieux, c'est pas bon pour la santé, moi je suis du style « je ris de tout, car pour ainsi dire, tout est drôle. » (Merci Salvador XD) Donc, je rigole, je suis folle (et tout en rime ! XD) et puis je vous nem(-olle *sort*) ! XD
Et sinon, LONGUE VIE AU ROI !!! (Faut que j'arrête de regarder les dessins animés, ça d'vient gra... SIMBA, REVIENS ICI DE SUITE !!! ET CENDRILLON, REPOSE CETTE CHAUSSURE À SA PLACE !!! XD *sort à nouveau et va se cacher*)
Ah si ! Dernière chose ! DES COOKIES POUR TOUS ! :3


Pouvoirs

Souffle Arcanique - Aether.
Domaines de compétences - Lumière - Son.
Sorts - Chant Curatif (son), Transparence (lumière), Luminosité (lumière), Lumière Curative (lumière)
Jauges - Grosse jauge en social et en mental, faible physiquement.
Inventaire - /

Physique et Mental
« Hey, salut la compagnie ! Moi c'est Geyst ! Geyst Nakht ! Prononcez ça comme ça : Geïst Nakt. Vous voyez, c'est pas bien difficile une fois qu'on sait ! Bref. Donc vous voulez me connaître, c'est ça ? Oui, bien sûr que c'est ça mais... Tout le monde me connaît ! Bon, ok, peut-être pas TOUT le monde, mais beaucoup, quoi ! Je suis la « guérisseuse errante », et comme mon surnom l'indique, je suis une soigneuse. Je passe mon temps à aider les gens ! C'est dans ma nature. Je ne peux pas accepter la violence aveugle et encore moins l'intolérance. Si je me retrouve entre les feux de la guerre, je ne peux pas m'empêcher d'essayer de l'arrêter. Pardonnez mes idéaux de paix, d'amour et de monde en rose mais... C'est moi, j'suis comme ça ! M'en voulez pas, et n’essayez pas de me changer. De toute manière, vous ne pourrez pas y arriver ! Je suis une éternelle optimiste et mon verre est toujours à moitié - que dis-je ? Toujours ! - plein. Mais en plus de ça, je suis la créature la plus têtue que le monde ait connu. Rien ni personne n'a jamais réussi à me faire changer d'avis ! Si je veux faire ça, alors je le ferai, peu importe ce qu'il en coûtera, mais je vais toujours y arriver ! Je suis quelqu'un de très sociable, et je vais de moi-même vers les gens. Quelqu'un qui m'intrigue ? Quelqu'un de seul ? Quelqu'un de... Je suis là pour tout le monde ! Sans aucune exception. Les gens disent que je suis trop gentille et trop curieuse. Certains disent que ça me perdra. Je leur réponds que c'est ainsi. Qu'ils ne me changeront pas. Qu'on apprend que de ses erreurs. Et surtout... Que tout le monde a une part de lumière. Il suffit de la trouver. Un jour, mon père m'a dit que j'étais douée pour ça. Et c'est vrai en plus ! Je comprends assez vite le mental d'une personne, comment il ou elle va réagir et je trouve rapidement la lumière des gens. Alors... Désolée si je pose beaucoup de questions pour vous comprendre ! Dîtes-vous simplement que c'est purement médical, ahah ! »

« Encore vous ? Mh, mon physique. Ahah ! Comme vous les voyez, j'ai des écailles bleues. Du clair, rayé de foncé. Pourtant, je ne suis pas une dragonne d'eau, mais bel et bien une dragonne de lumière ! C'est juste que je suis bleue. On y peut rien, c'est ainsi ! J'ai une crinière courte, uniquement sur le cou et le sommet du crâne, de couleur verte. J'en ai aussi sur les joues, au bord de ma tête. Je prends soin de ce petit bout de fourrure, comme ma maman m'a toujours dit de faire ! J'ai aussi une touffe de poils bleus sur le bout de ma queue. Je sais pas pourquoi ils ne sont pas verts, comme les autres, mais bon ! Deux ailes membraneuses, et bleues, comme le reste de mon corps. Quatre pattes plutôt courtes - si l'on peut dire. Deux yeux verts lumineux et deux grandes oreilles sur la tête. Sans oublier ces... Moustaches ? Je suppose qu'on peut appeler cela comme ça. Mais je ne suis pas convaincue qu'elles soient des plus utiles. Enfin bref... Je ne suis certainement pas la dragonne la plus... Jolie, forte et tout le tralala... Surtout pas lorsqu'on remarque que, en réalité, je mesure à peine deux mètres de hauteur - plus petite que certains mâles ? Et alors ? - pour une longueur d'un peu plus de cinq mètres. Heureusement, mon envergure les rattrape puisque, ailes ouvertes, je mesure un peu plus d'onze mètres. En bref, je suis loin d'égaler la plus imposante des dragonnes ! Une dernière chose, que je pense importante... On dit ma voix mélodieuse. C'est sans doute pour cette raison que mon chant soigne. Ou du moins, heureusement que j'ai une belle voix ! Sinon, il aurait plutôt tendance à tuer qu'à soigner, ahah ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Messages : 9
• Date d'inscription : 28/09/2018
• Age IRL : 18

Feuille de Personnage
Espèce: Dragonne de Lumière
Réputation: Citoyenne
Domaines de compétences: Lumière ; Son

MessageSujet: Re: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   Lun 1 Oct - 22:30

Histoire
« D'où viens-je ? Un trou paumé, au milieu d'une forêt sans nom. Forêt au cœur du monde des dragons. Mes parents étaient loin de toute civilisation. Ils vivaient dans leur monde. Sans histoire, à part la leur. J'aurais pu faire la même chose. Viseule dans une forêt sans nom. Loin des gens et de leurs problèmes. Mais... Mais j'ai besoin de personnes autour de moi. Certes, j'apprécie la solitude car elle me permet de réfléchir, d'être tranquille, seule avec mes pensées. De décompresser. Sauf que j'ai besoin de quelqu'un avec qui parler pour ne pas devenir folle. J'ai besoin d'aider les gens pour ne pas me sentir inutile. J'ai besoin de voir les gens devant moi pour ne pas devenir aveugle. Sentir leurs odeurs - je fais énormément confiance à mon odorat - pour ne pas perdre mon souffle. En bref, j'ai besoin d'avoir de la compagnie. Alors non, je ne pouvais pas faire la même chose qu'eux. Je ne pouvais pas avoir la même vie qu'eux. Je ne pouvais pas vivre loin des gens et de leurs problèmes. Au final, mes parents étaient très différents de moi. Ou plutôt, je suis très différente d'eux. Ce qui ne m'a jamais empêchée de les aimer, et la réciproque est vraie. Ils m'aimaient eux aussi.
« On a vécu heureux, tous les trois pendant plus d'une trentaine d'années. On alternait entre cache-cache et le jeu du loup, au début. Cache-cache a toujours été mon jeu préféré. Même maintenant. Je ne rechigne jamais à aller chercher des gens et encore moins à me trouver une cachette. Et le jeu du loup est un incontournable. Aucun enfant n'a jamais joué au jeu du loup. Ou alors, il a des parents hyper strictes qui refusent ce genre de jeu. Et dans ce cas, je plains ce pauvre gosse. Enfin bref, revenons-en à nos moutons. On a donc alterné entre ces deux jeux. Sans oublier les fondamentaux, évidemment. Manger, boire, dormir, se faire des câlins... Les fondamentaux, quoi ! On a ensuite tourné entre magie et cache-cache. Oui, toujours ce jeu. Et la magie car il fallait bien que j'apprenne à utiliser mes pouvoirs. C'est très bien de réussir à soigner les gens, mais faut de l'entraînement pour y arriver correctement. Puis la magie a pris le dessus pendant une dizaine d'années, jusqu'à mes trente ans. Pour ma mère.
« Elle était malade est j'ai tout fait pour qu'elle parte sans douleur. Enfin, « sans douleur » est un ensemble de mots bien superflus. Je ne pouvais pas faire ce que je voulais pour elle. La seule chose qui pouvait arriver était une mort plutôt lente. Pas mal de souffrance, mais j'essayais de la réduire au maximum. Elle avait des troubles respiratoires. En bref, ses poumons se bouchaient de plus en plus et elle pouvait de moins en moins respirer. J'ai pu l'aider à ralentir la maladie mais... Rien de plus. Elle est donc morte quelques jours après mon anniversaire, pendant la nuit. La suite est floue. Évidemment. Les larmes transforment le monde. On ne voit plus rien derrière les rideaux qu'elles créent. Tout disparaît dans un nouveau monde, sans couleurs. Mais suite à la tristesse est revenu un semblant de joie. Je dis bien « semblant ». N'empêche que les ténèbres ont fait place à la lumière. Ma mère m'avait appris à toujours affronter l'adversité par un sourire. Elle me disait que les sourires avaient le pouvoir de repousser le mal. Que si Malefor avait souri plutôt que de lever une armée, il n'y aurait jamais eu de guerre. Peut-être avait-elle tort, peut-être avait elle raison, mais, quoi qu'il en soit, elle m'a toujours appris à ne jamais lâcher prise. Elle me disait de toujours être heureuse, parce que mon sourire était ce qu'il y avait de plus beau au monde. Elle me voyait avec des yeux de maman après tout. Enfin bref. J'ai donc décidé de continuer sur cette voie. J'étais triste d'avoir perdu ma mère, ne croyez pas le contraire. Mais il fallait continuer. Pour elle.
« Mon père a eu plus de mal. Beaucoup plus de mal. Il n'arrivait pas à se dire que ma mère ne voulait pas qu'il finisse dans cet état. Ce n'était pas faute de lui répéter. Je lui disais tous les jours. Mais au bout de quelques mois, il avait fini par se dire que c'était fini. Qu'il ne pouvait plus faire demi-tour. Que c'était trop tard. En bref, après la déprime est venue... Ben, pire que la déprime. Vous savez, ce moment où il n'y a théoriquement que le noir. Les ténèbres, le mal. Il partait sur une très mauvaise passe. J'ai eu beau le secouer comme un prunier, il ne voulait pas repartir. Un jour, il m'a dit : « Sans ta mère, c'est différent. Et ça ne sera jamais pareil. » J'ai encore essayé de le ramener sur le bon chemin. Après tout, c'est ce que j'ai toujours fait. Ramener les gens sur le bon chemin. Mais avec mon père, ça n'a pas marché. Peut-être parce qu'il connaissait mes secrets et astuces. Mais aussi comment les éviter. Quoi qu'il en soit, quatre mois après la mort de ma mère, mon père l'a suivie. Il avait disparu depuis six jours et ne revenait pas. J'étais très inquiète. Je l'ai cherché des jours durant. Mais je l'ai trouvé très loin de la maison. Très, très loin de la maison. Je n'ai rien pu faire : c'en était déjà fini pour lui. Il avait l'air d'être parti en paix, car il avait le sourire et les yeux fermés de celui qui n'a plus rien à perdre. Je n'ai jamais vraiment su comment il était mort. Parce que je n'ai jamais voulu savoir. À dire vrai, j'ai préféré ne pas me poser de questions. Je me suis dit qu'il s'était probablement empoisonné volontairement à cause d'une baie toxique. Il n'y avait pas de sang et il n'était pas blessé. C'était donc probable. Mais je n'ai pas regardé s'il y avait ce genre de baies autour de lui. Je préférais croire que c'était ainsi qu'il avait voulu terminer sa vie. Aujourd'hui, je regrette. Je me dis que ce n'était que de la simple lâcheté de ma part. Et aussi que savoir aurait pu m'aider. Mais bon... Je l'ai enterré non loin de l'endroit où je l'ai trouvé. Je ne pouvais pas faire la marche avec son corps sur le dos, au vu de la distance. J'ai simplement récupéré son bracelet, que ma mère lui avait offert quelques années auparavant, que j'ai mis sur la tombe de cette dernière. Quant à moi, je n'ai pas pu rester dans la demeure familiale. Trop de souvenirs et pas assez de monde. Ce n'est pas faute d'avoir essayé : j'ai tenté d'y rester une semaine, mais à la fin de cette semaine, je sentais mon moral diminuer. J'avais l'impression de devenir folle, en étant seule.
« Alors je suis partie en quête de gens. J'ai erré pendant des jours et des jours. J'ai pu parler avec des voyageurs, qui, eux, étaient en quête d'aventure et de pays sortis des rêves. Mais aussi, j'ai pu entendre parler d'Avalar, de Braserio et de l'Alliance. J'ai pu aider des gens en écoutant leurs histoires. Certains me parlaient de ce royaume sous la neige d'où ils venaient. D'autres me contaient leurs aventures dans un royaume où la chaleur était reine. Et d'autres me parlaient de paysages idylliques et de magie. Je voyais des licornes, des dragons, et même de petites créatures bipèdes. Je n'avais jamais vu autant de gens. Mais, en apprenant les histoires de ces gens, qui, au final, restaient gravés dans ma mémoire, en compagnie de leur monde, mon imagination tournait à plein régime. J'imaginais ces territoires, je leur inventait des vies. Et j'avais un nouvel objectif : me rendre sur ce fameux continent, d'où venait tant de voyageurs. Pour moi ce n'était qu'un rêve. Pour eux, c'était mon monde, le rêve. Certains m'enviaient de ne pas vivre comme eux, d'avoir une vie simple loin des problèmes. En secret, ces mondes oniriques m'offraient bien des histoires. Mais ça, ils ne le savaient pas.
« Finalement, j'ai accompagné - ou plutôt, me suis faite accompagné par - une licorne jusqu'à là-bas. Elle me comprenait. C'était bien l'une des rares personnes dans ce cas. Elle me disait qu'elle savait ce que je ressentais. Elle non plus ne voulait pas vivre loin des gens. Elle avait beau essayé, en étant plus jeune, de s'éloigner des problèmes des gens, mais elle n'avait pas réussi. Son besoin d'aider était plus fort que tout. Cette licorne est finalement devenue mon amie. Krisaly, elle s'appelle. Elle avait des années et des années de plus que moi. Et surtout, des années de médecine à enseigner. Elle a accepté de m'apprendre tout ce qu'elle savait sur les soins et les plantes médicinales. Elle est devenue mon mentor pendant près d'une vingtaine d'années - non seulement elle avait du savoir, mais surtout, elle prenait son temps. Elle ne se pressait jamais - sauf lors de soins, mais jamais jusqu'à empiéter sur son calme naturel. Elle prenait toujours son temps, préférant répéter quinze fois pour être sûre que j'aie bien retenu. Elle me faisait toujours faire des tests. Et lorsque l'occasion se présentait, elle me faisait soigner les gens à sa place. Puis un jour, elle m'a dit ; « Tu peux t'en aller, Gayst. » Comme ça, sans aucune raison apparente. Je suis quand même restée une dizaine de jours avec elle. Je ne voulais pas partir. Et un beau matin... Plus de Krisaly. Elle avait disparu sans laisser de trace. Pardon, elle m'avait laissé un mot. Sur lequel elle me disait que je devais m'envoler. Que je devais faire ma vie. Me trouver des amis. Soigner des gens. Bref, elle partait. Et je me suis de nouveau retrouvée seule. C'est à partir de ce jour que j'ai recommencé à errer. Avec un but cette fois. Aider les gens. Je voulais protéger les gens, les sauver. Être là pour eux. J'ai marché à travers forêts et villages. Je me suis fait un nom. Les gens ont commencé à m'appeler la guérisseuse errante. Parfois, en arrivant dans un village dans lequel j'étais connue, j'entendais les gens m'appeler. J'ai appris à vivre de voyages, de soins et d'amis. Et ça me convenait parfaitement. Cela fait plus de soixante-dix ans que je vis comme cela. Ma vie a un sens, et j'en suis heureuse. J'ai même pu m'acheter ma propre maison, à Warfang ! Cela dit, je n'y vis presque jamais, puisque j'apprécie mieux voyager. »

Autres informations


Je ne pense pas avoir besoin de signaler autre chose. Si ce n'est que je n'ai pas encore décidé d'un avenir pour Krisaly !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guépard
Guépard

avatar

• Messages : 29
• Date d'inscription : 21/08/2018
• Age IRL : 20

Feuille de Personnage
Espèce: Guépard Valérien
Réputation: Connue
Domaines de compétences: Tigre-Garou ; Feu

MessageSujet: Re: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   Mar 2 Oct - 10:21

Bonjour et bienvenue sur le forum ! Charmante dragonne que voici !
Je serai l'administratrice en charge de votre fiche de présentation. Bien que cette dernière ne soit pour le moment pas terminée, je me permets de relever quelques détails.
    → Il n'existe pas de groupe "Neutre", je pense qu'il s'agit là d'une allusion au groupe "Autres".
    → Le lieu de résidence du personnage, Gayst doit nécessairement en posséder un. Conformément à ce sujet, Gayst peut soit être une citoyenne de Warfang, soit habiter aux Mondes Oubliés. Bien sûr, cela n'enlèvera pas son côté errant la plupart du temps.
    → J'ai quant à moi une question concernant l'inventaire. Les renforts de griffes et la sphère lumineuse sont-ils des objets susceptibles d'être utilisés (et utiles) en cas de combat ? Peuvent-ils être considérés comme des armes ? Si la réponse est oui, il faudra ajouter des domaines de compétences liés à ces objets.
Bon courage pour votre fiche de présentation. N'hésitez pas à revenir vers moi si vous avez des questions,
Glingal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Messages : 9
• Date d'inscription : 28/09/2018
• Age IRL : 18

Feuille de Personnage
Espèce: Dragonne de Lumière
Réputation: Citoyenne
Domaines de compétences: Lumière ; Son

MessageSujet: Re: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   Mar 2 Oct - 21:30

Hey Sunny !
T'as toujours le droit de me tutoyer, tu sais ? XD

Pour le groupe, effectivement, j'ai trop l'habitude de la V1 XD Merci du rappel ;)
Ok pour l'habitation, demoiselle habite donc Warfang !
Pour la sphère, elle fonctionne plus ou moins de la même manière que le tissu blanc ^^  Et les griffes, effectivement, elles sont utiles en combat ^^ Je vais les enlever par contre x)

Merci à toi :3

Édit : Modifs faites !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guépard
Guépard

avatar

• Messages : 29
• Date d'inscription : 21/08/2018
• Age IRL : 20

Feuille de Personnage
Espèce: Guépard Valérien
Réputation: Connue
Domaines de compétences: Tigre-Garou ; Feu

MessageSujet: Re: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   Mer 3 Oct - 11:28

Malheureusement, seuls les domaines de compétences et les sorts peuvent donner de tels avantages. Je ne peux pas valider la sphère lumineuse telle quelle. Il existe toutefois une alternative si tu souhaites la garder : prendre le domaine de compétence "Magie de Guerre" et avoir un sort permettant d'activer la sphère (comme tu n'as le droit qu'à quatre sorts à l'inscription, il faudra remplacer l'un des sorts actuels). Bien qu'une sphère ne soit pas une arme au sens classique du terme, le principe est le même et cela rentre donc dans la magie de guerre.
Un autre détail que je n'avais pas remarqué à la première lecture est le tissu ; les Tissus magiques de Grossous ne sont pas disponibles à l'inscription, il faudra les gagner en jeu (;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Messages : 9
• Date d'inscription : 28/09/2018
• Age IRL : 18

Feuille de Personnage
Espèce: Dragonne de Lumière
Réputation: Citoyenne
Domaines de compétences: Lumière ; Son

MessageSujet: Re: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   Jeu 4 Oct - 22:34

D'accord, merci pour les infos !
Je vais donc mettre un tissu normal pour le remplacer ^^ (Est-ce que je le laisse dans l'inventaire ou pas besoin ?)
Pour la sphère, je comprends aussi :) Je pense que je vais la modifier pour ne pas avoir à changer les pouvoirs (c'est surtout pour les compétences que ça m'embête, à vrai dire XD) car la magie de guerre n'es certainement pas dans mes objectifs pour Gayst :)
Si je modifie, ça sera probablement juste une balle comme ça, sans intérêt ^^ Même question que pour le tissu, est-ce que je la mettrai dans l'inventaire ou pas besoin ?

Édit : J'ai fini mon histoire, et donc ma fiche, par la même occasion ;) La sphère devient donc une simple balle qui ne vient que squatter des images XD Quand au tissu bleu, il est parti de ma fiche :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guépard
Guépard

avatar

• Messages : 29
• Date d'inscription : 21/08/2018
• Age IRL : 20

Feuille de Personnage
Espèce: Guépard Valérien
Réputation: Connue
Domaines de compétences: Tigre-Garou ; Feu

MessageSujet: Re: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   Ven 5 Oct - 11:04

Tu peux mentionner la sphère et le tissu dans l'inventaire mais ce n'est pas obligatoire (j'ai tout de même mentionné la sphère dans ta feuille de personnage étant donné qu'il s'agit d'une marque distinctive).
Je n'ai rien d'autre à ajouter si ce n'est que j'ai eu un grand plaisir à parcourir la fiche de ce  sympathique personnage. Je valide de ce pas et attribue tes points de jauges ainsi que ta réputation (ton personnage est de réputation citoyenne pour le moment, susceptible de passer connue en fonction de ses actes). Tu as eu accès au lot "dragon gratuit". Je prélève en outre 25 gemmes pour variante du dragon de lumière. N'hésite pas à revenir vers moi en cas de besoin !
Bon jeu,
Glingal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quels cœurs se perdent et finissent à l'envers, à l'envers, en enfer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les USA perdent la guerre en Irak
» Quels presidents americains depensent le plus ?
» La « démocratie haïtienne » : Quels sont les enjeux ? - 29 octobre 2010
» Nos goûts musicaux nous définissent
» Les masques finissent toujours par tomber (PV Capucine) | abandonné, dortoir des acteurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-