Navigation
Référencement
Topsites
Spyro's Kingdom
Spyro's Kingdom
Spyro's Kingdom
Spyro's Kingdom
Spyro's Kingdom
Spyro's Kingdom
Spyro's Kingdom
Spyro's Kingdom
Discord




 

Partagez | 
 

 Glingal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Glingal   Ven 28 Sep - 16:28

Mon Personnage
Informations
Nom - //
Prénom - Glingal
Surnom(s) - La sorcière, la pyromancienne.
Âge - 45 ans.
Sexe - Féminin.
Espèce - Guépard Valérien.
Groupe - Domaine d'Avalar
Lieu de résidence - Grottes souterraines de la Vallée d'Avalar.
Métier - Herboriste.
Signe(s) distinctif(s) - Brûlures sur la joue gauche.
Famille - Famille au Village, statut inconnu (probablement décédée lors de l'incendie).
Derrière l'écran
Je suis la fondatrice de ce forum, mais également une joueuse. Je reste à votre disposition si vous avez des questions, en jeu ou non.
Mis à part cela, j'ai 20 ans et je suis étudiante dans une école d'ingénieurs en informatique ; la programmation est mon idylle.


Pouvoirs

Souffle Arcanique - Nether.
Domaines de compétences - Tigre-Garou ; Feu.
Sorts - Souffle de Feu ; Souffle de Cendres ; Résistance à la Chaleur ; Bouclier de Feu.
Jauges - J'imagine qu'elle aurait une jauge "mental" plus élevée, mais des jauges faibles pour "physique" et "social".
Inventaire - Un bâton de mage qu'elle utilise parfois pour manier ses sorts avec plus de précision.

Physique et Mental

" Description physique "

Ton étrange personnalité se reflète sur ton apparence physique. Si tu arbores bel et bien le pelage fauve et la silhouette élancée d'un guépard valérien, tu te différencies de tes paires par bien des aspects.
La première chose que nous pouvons constater en t'observant est ton apparence négligée. Tu n'as pas l'air de prendre soin de ta fourrure, à en juger son état emmêlé. Tu ne t'habilles qu'avec de simples tissus souvent ré-employés. Sans être particulièrement malpropre, tu ne te contentes que du minimum hygiénique.
Un second aspect de ta personnalité est également déductible si nous t'observons plus en détail. En effet, tes expériences sur les flammes répercutent sur ton apparence physique. Les conséquences de tes activités résultent en un pelage abimé et roussi par endroits, comportant notamment des zones où il ne repousse pas. Tes mains quant à elles sont noircies par les cendres.

Te regarder en face reviendrait à ne pas manquer la grosse marque de brûlure sur la diagonale de ta joue gauche. Outre ce détail, tu possèdes un visage de forme arrondie, allongé et se terminant par un large museau.
Tu as des yeux verts, entourés par des poils blancs. Ces derniers sont également présents aux extrémités de tes joues, ainsi que sous le menton.

Nous pouvons conclure ton portrait en détaillant ta démarche et ta morphologie. Il est aisé de constater que tu es loin d'être aussi gracieuse que tes homologues. Tu as beau être grande, tu n'es ni très forte ni très agile ou même très rapide. Au combat, c'est bel et bien par ta magie que tu compenses ton manque de forme physique.
Les choses diffèrent lorsque tu es sous ta forme Tigre-Garou. Tu grandis, t'élargis, vois tes crocs et tes griffes s'allonger. Cette malédiction te rend méconnaissable mais te transformes en bête à la fois puissante et féroce.

" Description mentale "

Passer à ta personnalité est une chose complexe car peu aisée à cerner. Le premier aspect qui te rend difficile à approcher est la distance systématique que tu places entre toi et les autres. Tu es de nature solitaire et tu ne te mêles pas à tes paires. Après analyses, il semblerait que cet aspect asocial soit simplement dû à un manque d'intérêt de ta part pour ce qui t'entoure.

Cela te fais rentrer dans un cercle vicieux. D'une part, ton attitude froide et intimidante couplée aux mauvaises rumeurs à ton sujet n'incitent pas les individus à venir vers toi. D'autre part, tu n'as pas non plus le réflexe de venir vers eux. Néanmoins, la solitude a l'air de très bien te convenir. Tu ne te lies pas aux gens mais aussi ne sembles-tu jamais en ressentir le besoin ou l'envie.

La conséquence de ce trait de caractère est une aptitude à faire abstraction du monde extérieur. Cela te prodigue d'incroyables capacités de concentration lorsque tu travailles sur quelque chose qui t'intéresse. En effet, même en situation particulièrement stressante ou critique pour l'ensemble des créatures, tu sauras rester d'un calme imperturbable.

Il en découle que tu es une personne passionnée lorsque tu trouves un sujet digne de ton intérêt, et ta passion vire rapidement à l'obsession alors que tu t'égares dans maintes subtilités. Rares sont les choses concernées. Toutefois, tu sais t'investir jusqu'au bout dans ce que tu fais.

Les qualités que l'on peut reconnaître alors chez toi sont patience et persévérance. Tu ne t'attends pas à pouvoir réussir les choses dès le premier essai et tu n'es guère effrayée par l'idée d'essuyer des échecs. Pourtant, à force de travail et d'efforts, tu sais que tu parviens toujours à tes fins.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Glingal   Ven 28 Sep - 16:28

Histoire
Prologue

Le survol de la Vallée d'Avalar est spectaculaire, même de nuit. Le village de guépards est facilement repérable par la fumée que dégagent les feux de camp dans le ciel. Nous longeons le fleuve et voyons distinctement les constructions de bois à mesure que nous approchons. Finalement nous entrons au village où nous avions vu se dégager cette fumée quelques instants plus tôt. Autour de nous, les habitants terminent de manger et vaquent à leurs occupations. Personne ne peut ni nous voir ni nous entendre ; nous ne sommes que des spectateurs invisibles de la scène.
Notre attention est attirée par une jeune fille au pelage flamboyant. Assise à l'écart, nous l'observons tandis qu'elle contemple les flammes, une fascination non dissimulée dans le regard.
Une étrange alchimie s'opère en nous devant cet être différent de ces paires. Nous en ignorons la raison exacte, mais c'est bien toi que nous allons suivre, jeune fille.

I - Crépitements

Au fil des jours, nous parvenons à en apprendre d'avantage sur toi. Tu t'appelles Glingal et tes parents sont tous deux des chasseurs du village. L'impression que nous avons eu en te voyant pour la première fois s'est révélée être la bonne : tu es marginale et nous avons encore bien du mal à te cerner.
Alors que les enfants de ton âge s'intéressent au maniement des armes et parlent de leurs futures chasses, tu ne te mêles pas à eux. Tu n'es pas comme eux. Deux questions peuvent alors se poser : qui es-tu donc Glingal et quels peuvent bien être tes centres d'intérêts ?

Nous avons pu partiellement obtenir une réponse à ces questions au prix de quelques investigations.
Parfois, quand tu penses que personne ne te regarde, tu te tiens debout les mains tendues face à un petit tas de brindilles. Si ces manies semblent bien étranges aux premiers abords, en tendant l'oreille, nous avons pu t'entendre murmurer quelques incantations et autres formules magiques.

La vérité qui peut être déduite de ces informations, c'est que tu es en réalité une jeune fille fascinée par la magie. Tu as soif d'apprendre. Tu t'absorbes régulièrement dans des livres pour tenter d'en apprendre le plus possible sur le sujet. Les soirs, tu continues à observer les flammes avec envie. Les journées, tu poursuis tes exercices avec une admirable persévérance. Il ne fait aucun doute pour nous que tu finiras tôt ou tard par récolter le fruit de tes efforts.

II - Première étincelle

C'est à mesure que le temps passe que nous nous rendons compte que nous avions raison de croire en ton potentiel. Nous avons observé tes progrès jour après jour, Glingal. De rien, tu es parvenue à l'étape des cendres. Des cendres, tu es parvenue à l'étape des flammèches. Désormais, tu arrives à allumer tes propres feux.
Tu es toi-même satisfaite de ce que tu arrives à faire. Cela se voit à ton attitude ainsi qu'à la lueur de ton regard. À chaque fois que tu utilises ta magie, tu sembles émerveillée par ces débuts de flammes que tu arrives à produire. Bien souvent, tu t'approches dangereusement des feux de tes créations au point qu'ils viennent te frôler la fourrure. Tu sembles d'autant plus fascinée par ces jeux de magie et les productions qui en découlent. Après tout, n'es-tu pas toi-même capable d'utiliser le feu, un élément vital pour tout peuple ?

Bien sûr Glingal, tu ne peux pas garder le secret indéfiniment. Quelques murmures, quelques aperçus de fumée, quelques oreilles indiscrètes suffisent à répandre la nouvelle au village.
Alors que les tiens te considéraient comme une étrange fille et ne te prêtaient guère attention, tu attires maintenant la curiosité de tes paires. Lorsque l'on te demande d'allumer des feux de camp, tu le fais sans hésiter. Ovations suivent l'utilisation de tes nouveaux pouvoirs tant sont-ils inhabituels chez les jeunes de ta tribu. Tout ceci suscite à la fois rengorgement et fierté de la part des tiens et notamment de tes parents.

Néanmoins, ce n'est pas un sentiment partagé de tous. À force d'observation, nous avons pu constater des reflets bleus dans tes débuts de flammes. À en juger l'expression inquiète de quelques adultes qui observent la scène de loin, nous ne sommes pas les seuls à avoir repéré ces détails. Toi en revanche, tu ne sembles pas remarquer la méfiance de certains. Trop concentrée que tu es à fixer les flammes, tu as à peine réagi  ne serais-ce qu'aux acclamations et compliments de ceux qui sont près de toi. Nous pourrions presque croire que cela t'indiffère.

III - Brasier

Lorsque les années passent, tu deviens méconnaissable. Tu t'isoles de plus en plus des autres au point de susciter l'inquiétude. Tu sembles dans ton propre monde. Tes rares rapports avec autrui sont agressifs. Les gens se plaignent de ton attitude ainsi que de ton comportement mais le remarques-tu seulement ? Si tel est le cas, tu ignores superbement les vertus morales.
Qu'est-il donc advenu de la jeune fille curieuse de découvrir la magie que nous avions rencontré quelques années plus tôt ? Ta fascination pour la magie vire à l'obsession au point que plus rien d'autre ne semble avoir une quelconque importance pour toi.

Tu passes le plus clair de ton temps à lire et à t'exercer. Tu travailles avec un inquiétant acharnement, et c'est toujours plus loin que tu repousses tes limites. La conséquence directe de ces longues heures d'études et de pratique, c'est que tu parviens maintenant à produire des résultats impressionnants. C'est avec une jubilation presque malsaine que tu contemples toujours tes propres résultats. Tu fais froid dans le dos. Par la multiplication de tes expériences de plus en plus insistantes, tu deviens un danger pour les autres. Aussi ne sommes-nous pas surpris lorsque le drame finit par arriver.

Nous n'étions pas dans les parages à ce moment-là mais lorsque nous avons vu d'énormes panaches de fumée dans le ciel, nous nous sommes hâtés au village. Ce que nous voyons maintenant est un spectacle à glacer le sang ; le village tout entier est consumé par d'immenses flammes bleues.
Hurlements et affolements déchirent cette effroyable nuit. Pourtant, nous avons une découverte bien plus terrible encore. Indifférente à l'agitation environnante, tu es là Glingal, face au village. Tu ne bouges pas, tu n'aides pas. Tu te contentes de regarder ces flammes bleues qui viennent lécher le ciel. Sur ton visage, nous discernons le même regard fasciné que tu as eu lorsque nous t'avons vue la première fois face au feu de camp, quelques années plus tôt.

Brûler le village était-il un acte volontaire ou accidentel de ta part ? C'est vraisemblablement une question à laquelle nous n'obtiendrons jamais de réponse. Si l'incendie put être éteint avec le secours des mages de l'eau, les conséquences pour le village furent désastreuses, et de nombreuses vies furent perdues.
Tes paires connaissent ton caractère et tes capacités et personne n'a le moindre doute quant au fait que tu es l'autrice de ses flammes bleues. Le verdict de cette catastrophe n'est nul autre que ton bannissement du village.

IV - Cendres

Malgré tout, tu ne quittes pas la région. C'est à tes risques et périls que tu as choisi d'élire domicile dans les grottes souterraines de la vallée, où tu as établi un camp. Tu vies à l'écart de tes paires et ne sors que rarement de ton nouveau chez toi. Peut-être as-tu compris qu'il est bon de te faire oublier - du moins un temps. Ou peut-être es-tu simplement trop obnubilée par tes expériences pour sortir. Nos observations semblent plutôt confirmer cette deuxième hypothèse.

Nous qui pensions commencer à te cerner quelques années plus tôt, nous nous rendons  maintenant compte que nous avions bien tort. Avec toi, nous allons de surprise en surprise.
Que retiens-tu donc de la catastrophe Glingal ? Tu n'as jamais l'air de souffrir. As-tu seulement déjà ressenti le moindre attachement pour qui ou quoi que ce soit ? Tu n'as pas l'air d'avoir retenu une quelconque leçon de l'incendie. Nous n'avons trouvé aucun changement notable dans ton attitude. Tu poursuis tout ce que tu faisais déjà lorsque tu étais encore au village. Tout porte à croire que l'évènement ne t'a nullement affectée.

Désormais, tu gagnes ta vie en étant herboriste. Certains arrivent à passer outre les étranges rumeurs qui circulent à ton sujet pour faire appel à tes services. Lorsque tu vas en ville, certaines personnes murmurent et te pointent du doigt. Tes allures de femme inquiétante ne font qu'alimenter les préjugés à ton égard. Les gens te fuient et quittent les boutiques lorsqu'ils te voient.
Et toi ? Le remarques-tu seulement ? Enfermée dans tes routines, tu ne sembles prêter aucune attention à ce qui se passe autour de toi. Tu poursuis tes affaires comme si de rien n'était. Peut-être es-tu dans ton propre monde ou peut-être témoignes-tu le plus grand mépris pour autrui. Il s'agit cette fois d'hypothèses pour lesquelles nous ne saurons trancher.

V - Attiser les flammes

Ton obsession pour la magie du feu atteint son apogée lorsque tu t'apprêtes à commettre l'acte irréparable. Nous sommes bien avec toi au moment où tu contractes la malédiction du Tigre-Garou. Trois mages se tiennent autour de toi et d'étranges dessins sur le sol semblent vous relier.
Nous prenons nos distances face au spectacle d'horreur qui s'offre à nous. Tu pousses des hurlements à glacer le sang et ce pendant de longues heures. Ton regard est fou. Ton visage est déformé par une expression bestiale.
La finalité du rituel n'est nulle autre que ce qui a été initialement prévu : tu deviens un Tigre-Garou. Tu as atteint l'objectif idéal de devenir une créature du feu. Trempée dans une magie des plus sombres, tu es arrivée au point de non-retour.

Dans les mois qui suivent ce rituel, nous entendons des rumeurs concernant une bête rôdant entre la Vallée d'Avalar et la Forêt Crépuscule. En parallèle à ces dires, quelques faits inquiétants ont été reportés. En effet, il serait arrivé à plusieurs reprises que des campeurs aient été retrouvés morts au petit matin, leurs cadavres recouverts d'affreuses plaies.
Connaissant les faits, il ne fait aucun doute pour nous que tu es responsable de ces agressions, Glingal. As-tu volontairement commis ces meurtres dans le but d'évaluer tes nouveaux pouvoirs ou éprouves-tu simplement des difficultés à contrôler tes transformations ? Là encore, nous ne pouvons émettre que des hypothèses. Toujours est-il qu'au fil du temps, ces agressions se sont espacées jusqu'à cesser complètement. Le mystère de la bête ne sera donc jamais résolu.

Autres informations


→ Référencée dans les fiches de la Pointe.
→ Instabilité mentale influencée par l'exposition au Nether.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité

avatar


MessageSujet: Re: Glingal   Mer 3 Oct - 13:39

    Je signale que ma présentation est terminée ! Je m'excuse d'avance si qualité de mes écrits est parfois inégale.
Revenir en haut Aller en bas

Guépard
Guépard

avatar

• Messages : 14
• Date d'inscription : 01/04/2017
• Age IRL : 24

Feuille de Personnage
Espèce: Guépard Occulte
Réputation: Célèbre
Domaines de compétences: Archère ; Aucelière ; Lancière

MessageSujet: Re: Glingal   Mer 3 Oct - 17:37

Bonjour, bonsoir à vous. ^^

Je serais l'administrateur en charge de votre présentation. J'aime beaucoup le style d’écriture que vous avez utilisé. C'est très original, je n'avais jamais vu ça avant. ^^

J'ai l'honneur de vous annoncer que je vous valide. Pensez à regarder votre fiche de personnage et à bien analyser vos statistiques et à me faire part de votre avis si cela vous semble incorrecte.


Adishri Kiel parle en darkgoldenrod.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Glingal   

Revenir en haut Aller en bas
 

Glingal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Indrazor le Banni
» Tinúviel Glingal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-